Optez pour la finance éthique !

(Dernière mise à jour le 17 septembre 2019)

 

De la finance…

Inutile d’écrire un pamphlet pour vous dire que la planète est en danger 2.

Dans le meilleur des mondes de bisounours, individus, citoyens et entreprises (bien que seulement 100 entreprises sont responsables de 71% des émissions mondiales de gaz à effet de serre 3) doivent se serrer les coudes pour sauver la planète.

J’ai eu envie de dire “ras le bol” à ma banque (Caisse d’Épargne) et faire en sorte que mon argent ne servent pas exclusivement à financer des entreprises du CAC40.

Suite à un héritage, j’ai actuellement -ou ma banque a actuellement, tout dépend du point de vue- quelques sous de côté. Le mardi 25 septembre, je prenais rendez-vous avec ma conseillère pour lui dire que je souhaitais dégager mes épargnes vers une banque étique.

Visiblement, ma conseillère m’a vu venir. A mon arrivée, elle remarque qu’il y a éventuellement quelque chose à faire avec ces sous qui trainent:

Je peux vous proposer notre très intéressant et tout dernier instrument financier, d’une durée maximale de 10 ans, indexé sur l’indice Euro iSTOXX® 70 EWD5

Et tout le blablabla qui allait avec, essayant de me vendre son produit. D’ailleurs en parlant de ce produit, je vous en présente un extrait dans le PDF de présentation de la Caisse d’Épargne :

source : https://www.ce.natixis.com/helios-janvier-2029-ce#

Bien sûr que cet instrument financier est avantageux pour mon porte monnaie ! Il est composé des 70 plus grandes capitalisations boursières de la zone euro.

On y retrouve des entreprises exemptes de tous conflits comme :

  • Arcelormittal, connue pour licencier malgré les bénéfices 4
  • Bayer, qui a racheté Monsanto, à l’origine du fameux glyphosate
  • BNP Paribas, 5ième financeur mondial des énergies fossiles, 55 milliards d’euros depuis 2009 5
  • L’Oréal et Unilever, qui participent encore massivement à la déforestation (huile de palme) 6
  • Danone, qui vous veut du bien 7
  • Total, je vous fait un dessin ?

A la fin des explications de ma conseillère, j’explique que je souhaite relocaliser mon épargne dans une banque éthique. Voici à peu près l’échange qui a suivi

– Ah bon, mais pourquoi ?
– Je souhaite que mon argent ne serve pas à financer des grosses entreprises
– Et comme quoi par exemple?
– J’ai entendu parler de la Nef, ou du Crédit Coopératif
– Mais le Crédit Coopératif, c’est nous ça ! 8

– Peut-être, mais pas la Nef, qui donne une transparence totale sur la destination des prêts et qui permet, si on le souhaite, de réorienter une partie des intérêts vers des associations…
– Mais nous aussi on peut vous proposer ce genre de produit pour l’environnement, on a, par exemple, euh…

Elle me signale devoir demander au gestionnaire de patrimoine CE ce qu’ils peuvent avoir qui correspond à ma demande, un machin-truc-bidule axé sur “l’écologie” ou le “social”, ça devrait pouvoir se trouver dans les tiroirs de la Caisse d’Épargne. On me tiendra informé.

Concernant les démarches de “mobilité des comptes”, elle m’informe froidement que c’est à la banque de faire toutes les démarches et de clôturer les différents livrets. Je reviendrai sur ce point par la suite.

Ah oui, et avant mon départ j’ai aussi réussi à me faire proposer 4 différentes babioles, classées du plus simple au plus WTF.

  • Une assurance mobile qui couvre casse et vol de portable
  • Un porte clé paiement sans contact, une prochaine fonctionnalité de la CE, qui permet de “payer facilement le dimanche matin quand on a la flemme d’aller chercher du pain en prenant son porte monnaie”
  • Devenir ambassadeur (ou parrain, je ne sais plus) jeune de la CE Rhône-Alpes (j’ai refusé, ai-je raté mon début de carrière dans les banques ?)
  • la protection SECUR’ Urgence, qui permet de débloquer et transférer sous seulement 48h après mon décès une certaine somme à un bénéficiaire unique choisi par mes soin et pour seulement 1€ par mois !

C’était vraiment très inconfortable de devoir justifier ce que je veux faire avec mon argent. J’avais l’impression d’être jugé et la réaction de ma conseillère me faisais presque culpabiliser !

Plus tard, je reçois un coup de fil de sa part. Voici le message vocal que j’ai reçu :

oui, bonjour monsieur bernier, xxxxx caisse d’épargne agence de xxxx, je me permettais de vous contacter comme convenu monsieur brénière 9 donc j’ai vu avec ma gestionnaire de patrimoine, effectivement nous n’avons pas malheureusement de produit comme vous pouvez ce qu’on vous propose actuellement à vous offrir, voilà […]

En dehors du fait que sa dernière phrase ne veut rien dire, j’en conclue qu’il n’est pas possible pour ma banque de me proposer un placement plus éthique qui fournit de la transparence sur la destination de l’argent.

Il est donc effectivement temps d’aller voir ailleurs.

… éthique !

Pour mieux comprendre ce qu’est la finance éthique et pourquoi il est important de privilégier une banque éthique, je ne peux que vous conseiller l’excellent billet de “La Carotte Masquée” :

[urlembed]http://www.la-carotte-masquee.com/banque-ethique-pourquoi-et-comment/[/urlembed]

Personnellement, j’ai choisi la Nef pour les raisons suivantes :

  • La Nef (Nouvelle Économie Fraternelle) existe depuis 1978, ce n’est pas une création de la dernière tendance. Sa forme actuelle, la Société financière, existe depuis 1988.10
  • Son siège social est à Vaulx-en-Velin. Pratique pour s’y rendre quand on habite à Villeurbanne !
  • TOTALE TRANSPARENCE SUR LES PRÊTS ! Chaque année, la Nef publie un registre avec l’intégralité des prêts effectués. On sait exactement à quoi est consacré l’argent des épargnes. voir ici ou pour les détails. Ces prêts sont axés sur 3 axes principaux : L’écologie, le social et le culturel. En ouvrant votre livret d’épargne, vous choisissez à ce que votre épargne serve à l’un des trois axes, où que la Nef décide au gré de ses envies. Personnellement, j’ai choisi que mon épargne serve à financer des projets sur l’axe “écologie” uniquement.
  • Il est possible de redistribuer une partie de ses intérêts à des associations sélectionnées par la Nef, ou bien de participer à diminuer le taux d’emprunt appliqué aux entités qui se tournent vers la Nef pour demander un prêt (cf capture suivante). Personnellement, j’ai fait le “Choix 1” avec une minoration de 25%.
  • Évidemment, les épargnes rapportent des intérêts (0.1% pour le livret classique, entre 0.1% et 0.8% pour le compte à terme11). Ce sont des taux très très très faibles comparé aux livrets usuels comme le Livret A (à 0.75% au 20/10/2018) ou le PEL (à 1% au 20/10/2018). Si vous avez lu la partie 1 de ce post et l’article de La Carotte Masquée, vous savez que le manque de transparence sur les épargnes permet à la banque de financer tout et n’importe quoi. Et puis, même si votre livret A est rempli à ras-bord avec 22 950 €, il ne vous rapporte aujourd’hui que 172€ par an ! N’est-ce pas ridicule par rapport à votre capital ?12 Si vous voulez VRAIMENT vous faire de l’argent, privilégiez d’autres formes d’investissement que vos vieux livrets en banque
  • La Nef est la Société financière avec la plus faible empreinte carbone : cf http://www.epargneclimat.com/accueil et elle est très bien notée par l’initiative fairfinancefrance : https://www.fairfinancefrance.org/fair-finance-france/banques/la-nef/

Et en pratique ?

Si vous voulez ouvrir un livret à la Nef, c’est vraiment hyper simple. Si vous habitez proche de Vaulx-en-Velin, vous pouvez directement vous rendre au siège social, poser vos questions et adhérer en temps réel. L’ouverture d’un livret se fait avec un versement de 10€ minimum (par chèque). Les sommes placées sur le livret Nef classique sont disponibles à tout instant.

Sinon, toute la procédure peut se faire en ligne sur le site : https://www.lanef.com/particuliers/livret-nef/

Le plus pénible c’est de réunir les justificatifs (identité / éventuels revenus / imposition / statut). On vous demandera aussi peut-être un justificatif pour les fonds (dans le cas d’un héritage, la dévolution successorale par exemple).

Par rapport à la première partie donc, ce n’est pas la Nef qui fait les démarches de clôturer vos livrets, mais bien vous. Cela est dû au fait que la Nef n’est pas vraiment une banque classique, qui peut opérer des “transferts de livrets”.

Ensuite, on vous fourni l’IBAN du livret, sur lequel vous pouvez faire des versements classiques depuis et vers votre compte courant. On vous remet aussi des bordereaux de remise de chèque si vous souhaitez directement encaisser des chèques sur votre livret (j’imagine qu’il faut envoyer le chèque avec le bordereau par courrier ?).

Pour l’instant, il n’y a donc pas de compte courant. A ce sujet, la Nef avait un partenariat avec le crédit-coopératif qui et aujourd’hui remis en jeu 13. Compte courant avant fin 2019 ? La banque est soumise aux même règles que toutes les autres banques agrée par la banque de France et la banque Européenne. Mais avec des moyens différents…

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas encore de compte courant qu’on ne peut pas les rejoindre. Le président du directoire de la Nef s’exprime d’ailleurs ce sujet, dans le numéro 10 de “fil d’argent”, le journal de la coopérative :

Le mot de la fin

Rejoindre une banque éthique ne va pas fondamentalement changer le monde, démultiplier magiquement votre argent et inverser le réchauffement climatique, mais c’est un pas très important qui marquera votre intérêt pour un monde plus éthique et durable.

En fait, j’ai menti, passer à une banque éthique ferait partie du top 10 des choses à faire pour changer le monde à l’échelle de l’individu, d’après le projet “ça commence par moi”, mis en avant par l’initiative “il est encore temps” qui souhaite créer un mouvement massif en faveur du climat.

Alors ? Go !

Sources

  1. cf le rapport du GIEC “A ce rythme, le réchauffement dépassera 1,5 °C entre 2030 et 2052” 1 http://www.climat.be/fr-be/changements-climatiques/les-rapports-du-giec/2018-rapport-special
  2. http://www.wikistrike.com/2018/05/100-entreprises-sont-responsables-de-71-des-emissions-mondiales-de-gaz-a-effet-de-serre.html
  3. https://www.temoignages.re/social/luttes-sociales/arcelormittal-reunion-36-licenciements-autorises-malgre-24-millions-d-euros-de-tresorerie,92457
  4. http://www.lefigaro.fr/societes/2015/11/05/20005-20151105ARTFIG00017-banques-un-discours-ecologique-mais-des-investissements-polluants.php
  5. https://www.consoglobe.com/huile-de-palme-multinationales-alerte-deforestation-exploitation-humaine-cg
  6. https://www.nouvelobs.com/sante/20180718.OBS9875/quand-danone-peine-a-justifier-ses-aliments-ultra-transformes.html
  7. Elle a raison, la Caisse d’Épargne et le Crédit Coopératif font partie du groupe BPCE, qui regroupe aussi la Banque Populaire, le Crédit Foncier, la Banque Palatine…
  8. OMG la première fois qu’elle prononcait mon nom correctement depuis notre rencontre, je suis trop heureux !
  9. Histoire https://www.lanef.com/la-nef/histoire/
  10. https://www.lanef.com/wp-content/uploads/2014/10/Grille_Taux_Particuliers_Nef.pdf
  11. S’il ne rapporte pas grand chose, le livret A est tout de même défiscalisé, c’est pourquoi il peut être avantageux de le conserver et de fermer d’autres livrets…
  12. https://www.lanef.com/chemin-vers-banque-ethique-nouvelles-compte-courant-particuliers/

1 réaction sur “ Optez pour la finance éthique ! ”

  1. Fil Réponse

    Tu t’es renseigné sur l’ISR ou pas du tout ? J’ai regardé vite fait sur ton lien et quelques autres et j’ai du mal à savoir si c’est une saloperie aux allures de fausse bonne idée ou si ça mérite réellement qu’on s’y intéresse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *